Categories: Histoire et technique
      Date: aoŻt  8, 2007
     Title: Historique de notre école.

Shukoka√Į :

Le terme SHUKOKAI désigne un groupement mondial unifié autour d'un style de karaté.

 



SHUKOKA√Ź:

Le terme SHUKOKA√Ź d√©signe un groupement mondial unifi√© autour d'un style de karat√©.
D'obédience Shito-Ryu, il est sans cesse en évolution, à la recherche de l'efficacité. Il est en même temps gardien d'une tradition et d'un savoir qui remonte aux racines du combat à mains nues.

Les techniques de ce karaté moderne s'appuient sur la connaissance de la physique et de la physiologie.
Pour saisir la d√©marche qui aboutit √† la cr√©ation de l'organisation Shukoka√Į, il faut succinctement revenir √† l'historique et aux hommes qui sont √† l'origine du karat√©.

Historique: Sous l'influence Chinoise dans les √ģles RYU KYU, au sud du JAPON se d√©veloppe l'art du combat √† mains nues, et plus particuli√®rement dans l'√ģle d' OKINAWA.
Après plusieurs interdictions de port d'armes qui suivirent des bouleversements politiques (invasions, protectorat japonais...), ces techniques deviennent guerrières et permettent l'apparition d'un style de combat appelé Okinawa té (la main d'Okinawa).
Plusieurs tendances virent le jour, leurs appellations prirent en général le nom de la ville ou du village de leur création (NAHA, SHURI....). Cependant deux tendances dominent et donnent naissance aux styles dérivant du NAHATE et SHURITE.
Le NAHATE engendrait des styles puissants, ou le corps à corps prédomine avec des mouvements et des déplacements courts, à l'inverse, le SHURITE donnait des styles plus souples pour des déplacements amples et rapides.

NAISSANCE DU STYLE

MABUNI KENWA (1889-1952)

Ma√ģtre MABUNI Kenwa fonde sa propre √©cole √† OSAKA sous l'√©gide de ses ma√ģtres ITOSU et HIGAONNA.
Pour les honorer, il emprunte le premier idéogramme qui constitue leur nom et donne ainsi une appellation au style de son école.
Ainsi naquit le terme SHITORYU, int√©grant √† la fois les techniques des ma√ģtres HIGAONNA et ITOSU.

MIYAGI CHOJUN (1888-1952)

A l'√Ęge de 14 ans MIYAGI Chojun devient l'√©l√®ve de ma√ģtre HIGAONNA qui forme aussi dans la m√™me p√©riode MABUNI Kenwa.En 1904 MIYAGI Chojun partit en Chine √©tudier les techniques de combat √† mains nues.
Il s'installe √† Kyoto o√Ļ il fonde le style Goju ryu, alliant force et puissance √† la souplesse, qualit√©s emprunt√©es √† l'influence du ma√ģtre HIGAONNA et de l'exp√©rience chinoise.

TANI CHOJIRO (1921-1998)

Ma√ģtre TANI Chojiro est n√© √† Kob√©. Il d√©bute le karat√© en 1938 avec MIYAGI Chojun instigateur du style Goju ryu: il a alors 17ans.Ma√ģtre TANI restera deux ann√©es aupr√®s du ma√ģtre. Il faut signaler qu'√† l'√©poque cela sous-entendait une cohabitation quotidienne avec toutes les t√Ęches qui incombaient √† l'√©l√®ve:
préparation de l'ordinaire, entretien du dojo...etc.
En 1940, il entre √† l'universit√© DOSHISHA √† Kyoto o√Ļ il √©tudie le karat√© sous la direction de ma√ģtre MABUNI Kenwa, fondateur du style Shito-Ryu.Apr√®s huit ann√©es v√©cues au rythme des entra√ģnements de l'√©poque (tr√®s soutenus et physiques) il est 5¬įDan. Il a 27 ans quand le ma√ģtre le d√©signe "Hanshi", l'autorisant ainsi √† fonder sa propre √©cole.A la m√™me √©poque il rassemble les diverses √©coles du style pratiqu√© √† Osaka, Kyoto, Kob√©, sous le nom d'une association appel√©e SHUKOKAI.

Ces techniques et mouvements ainsi que leur efficacité reposent pour l'essentiel sur l'observation des règles de la physique:
  • La vitesse d'ex√©cution
  • Le rel√Ęchement
  • La r√©action
  • La double rotation de la hanche
  • L'adh√©rence au sol (enracinement)
  • L'utilisation du poids
  • La pouss√©e
  • L'effet de recul
  • L'effet du "coup de fouet"
L'originalité et la philosophie de cette méthode attirent de nombreux étudiants à la pratique de ce style de karaté.
Par conséquence en 1948 il fonde son propre style "TANI HA SHITO RYU"
Puis plus tard vers les années 50 il crée la "S.W.K.U" WORLD KARATE UNION (organisation mondiale Shukokai)