1  18   

13/09/2010
Billet de l'entraineur
supermot
ARCHIVES SAISON 2014-2015
12/09/2010
General
supermot
ARCHIVE DE LA SAISON 2013-2014
11/09/2010
General
supermot
Archives  saison 2012-2013




Agence Web p9b - Creation site internet Mise à jour site internet p9b - Limeil Brévannes


Karate Shukokai Saint Maur Des Fossés

Karate Shukokai Saint Maur des Fosses - Kobudo - Karate Val de Marne  Karaté-photos - Kobudo Katas



11/09/2009

VOYAGE AU JAPON 2009


Cet été fut riche en évènements au Japon, Chapionnat du monde KOFUKAN à Toyooka, Championnat du monde SHUKOKAI à Kobe. Sensei LONG était du voyage, et quel voyage! Petit retour en arrière...
General
supermot

Cet été 2009, sensei Long et sa famille sont allés au Japon à l’occasion du championnat de monde Kofukan International et du championnat du monde Tani-Ha Karatedo Shukokai, l’occasion aussi de fêter les 60 ans de la création du style par Maître Chojiro TANI.

Départ le 07 août de l’aéroport de Roissy, arrivée à Narita aéroport de Tokyo douze heures plus tard. Première impression, la ville est moderne, dynamique, aseptisée.

Karate club de Saint Maur - Tokyo - Shinjuku

Karate club de Saint Maur - Tokyo - metro

 

Afin d’arriver à l’hôtel, nous prenons le train JR (Japan railways) express. Malgré la fatigue, nous ouvrons grands nos yeux et découvrons une ville souterraine propre et climatisée, les gens marchent vite mais ne se bousculent pas. On nous prend même pour des « japonais » malgré nos valises et nos yeux ébahis. Nous arrivons à  la station de l’hôtel « Bakurocho », la chaleur est étouffante dehors. L’aventure commence…


La première semaine du séjour permet de visiter une grande partie de Tokyo : nous découvrons les quartiers d’affaire de Shinjuku et l’hôtel de ville, le quartier branché d’Harajuku et le parc Yoyogi, le bouillant quartier commerçant de Shibuya et ses boutiques « fashion », Asakusa et son temple Senso-ji, une croisière sur la Sumida où on découvre Tokyo de nuit et Ryogoku le quartier où vivent les dieux vivants, les Sumos, avec visite du stadium où se déroulent les tournois de sumos. On en prend plein les yeux.

 

Karate club de Saint Maur - Tokyo - Shibuya
Karate club de Saint Maur - Tokyo - Asakusa

Vendredi 14 août : nous prenons le Shinkansen (TGV local) afin de rejoindre le reste du  groupe de français à Osaka et le groupe Kofukan International qui organise le voyage. Nous sommes 38 dont 14 compétiteurs pour le groupe France.
Nous découvrons les autres délégations du Kofukan International, qui ont des tee-shirt colorés, orange pour les portugais, violet pour les anglais, vert et jaune pour les sud-africains. Ils y aussi les bulgares, les russes, les slovènes, les suédois, les danois, les écossais, les australiens un indien et un népalais…Au total, près de 220 personnes.

 

 Nous montons dans cinq cars et partons pour Toyooka, ville située à 150 kilomètres d’Osaka, où aura lieu la première compétition dimanche : le Championnat du monde KOFUKAN International.

Samedi 15 août : entraînement pour les compétiteurs, les accompagnants font du tourisme.
Puis visite de la charmante et typique ville d’Izuchi qui est restée très traditionnelle.

 

Karate club de Saint Maur - Izushi
Karate club de Saint Maur - Izushi - Fetes des morts


Dimanche 16 août : arrivée au stadium de la ville de Toyooka à 8 heures.
Nous découvrons un grand gymnase avec quatre tapis blanc bordé de bleu. Il y a 200 participants. La pression monte pour les compétiteurs. En toile de fond le sigle Kofukan avec ses trois épées et inscrit sur une banderole Kofukan international championship 2009. Dans les gradins, chaque pays, chaque club brandit ses couleurs. Il faut se changer dans les vestiaires, enfiler son Karaté gi et se préparer pour le défilé. Une personne apporte une pancarte inscrite France…Il faut un porte-drapeau, nous proposons la plus jeune du groupe de compétiteurs, c’est Lindsay 12 ans.

 

 

Karate club de Saint Maur - Championnat du monde KOFUKAN

 


Et c’est parti, comme aux jeux olympiques, le défilé par pays sous les acclamations du public.
L’émotion est à son comble. Maître TANI Hiroshi, fils du fondateur Maître TANI Chojiro, a fait le déplacement depuis Kobe. Après les différents discours de Maître Tani et des organisateurs, place aux démonstrations de 3 Maîtres, Tani, Omi (représentant du style en Europe) et Tomiyama (Président du Kofukan International) et des enfants, les épreuves commencent : Katas  par équipe et individuel, Kumite par équipe et individuel. Les épreuves s’enchainent toute la journée jusqu’à vingt heures avec 5 podiums pour la France dont deux médailles d’or.

 

Karate club de Saint Maur - Championnat du monde KOFUKAN
Karate club de Saint Maur - Championnat du monde KOFUKAN les 3 maitres

 

 

Karate club de Saint Maur - Championnat du monde KOFUKAN
Karate club de Saint Maur - Championnat du monde KOFUKAN

 

Ce fut une journée mémorable qui n’est pourtant pas terminée car un banquet attend les délégations à l’hôtel suivi par une soirée dansante…où chaque délégation échange des petits souvenirs de son pays. Nous remercions monsieur et madame Inagaki  responsables du Kofukan Japon pour leur formidable accueil.
La fête se termine vers deux heures du matin, le temps que l’émotion retombe.

 

Karate club de Saint Maur - Championnat du monde KOFUKAN M. et Mme INAGAKI

 



Lundi 17 août : nous quittons Toyooka pour rejoindre Osaka.

Karate club de Saint Maur - Chateau OSAKA

Karate club de Saint Maur - Umeda Sky Building OSAKA


Mardi 18 août : On nous emmène à l’université de Doshisha, lieu où Maître TANI enseignait le TANI – HA SHITO RYU KARATE DO et où s’entraînaient les maîtres OMI et TOMIYAMA lorsqu’ils étaient étudiants. Des jeunes étudiants nous accueillent en Karaté gi. Maitre Sato Fujimoto (style Goju Ryu), lui aussi est là, malgré ses 85 printemps et une canne, il tient aussi à nous saluer. Tout le monde se met en ligne pour le salut et l’échauffement commence, effectué par les étrangers d’abord puis par les japonais ensuite. Nous effectuons des lignes de khion, nous sommes au moins 200 dans une salle où la température atteint près de 35 degrés....

 

 

Karate club de Saint Maur - Universite Doshisha

Maître Sato Fujimoto nous explique quelques techniques propres à son style.
Quelques démonstrations Kata par les maîtres, les anciens et les champions présents et le stage est déjà fini. Dommage.

 

Karate club de Saint Maur - Universite Doshisha

Karate club de Saint Maur - Universite Doshisha

Mercredi 19 août : départ des 5 cars pour la visite des temples de Kyoto.
Au pas de course, nous visitons  le temple de Kyomizu dera (où coule la source de l’eau sacrée), le temple de Sanjusangendo  (1001 répliques de la divinité Kannon), Kinkaku-ji (magnifique pavillon recouvert d’or), temple Royan-ji (jardin zen sec), château Nijo (château féodal avec ses sols « rossignols » émettant un piaillement léger au contact permettant d’entendre les intrus).

 

Karate club de Saint Maur - visites


Jeudi 20 août : visite de Nara
200 personnes prennent le train en pleine heure de pointe, tout se passe bien, nous n’avons égaré personne. Nous visitons Todai-ji  et son bouddha géant de 30 mètres, le sanctuaire Nigatsu-jo,  le sanctuaire Tagusa et ses innombrables lanternes, le temple Kofukuji et sa pagode à 5 étages et les daims en liberté  partout dans la ville.
Il fait particulièrement chaud ce jour-là, tout le monde commence à fatiguer.
La journée n’est pourtant pas finie, le soir même, nous sommes invités dans un restaurant panoramique par les anciens étudiants de l’université de Doshisha. L’occasion pour les Maîtres OMI et TOMIYAMA de nous présenter leurs anciens partenaires de club.
Chaque délégation entonne une chanson de son pays, pour nous c’est : « comme de bien entendu » (vieille chanson de 1939 tirée du film « circonstances atténuantes » avec Arletty et Michel Simon,  pour les cinéphiles).
 
Vendredi 21 août : Après une halte au château d’Osaka, nous dirigeons vers la ville de Kobé pour la prochaine compétition : le championnat du monde TANI-HA Karaté Do SHUKOKAI 2009.
Visite du dojo du regretté maître Tani, fondateur de notre style Tani-ha shito-ryu Karate Do Shukokai en 1949.
Maître Okubo, qui exerce en France, était ce jour là en train de donner un cours à un groupe d’enfants.

Karate club de Saint Maur - Dojo du Maitre Tani
Samedi 22 août : visite du plus grand château féodal du Japon, Himeiji  du haut de son promontoire. Impressionnant.

Karate club de Saint Maur - chateau Himeji

 
Dimanche 23 août : journée du championnat du monde shukokai et 60ème anniversaire de la création du tani-ha shito-ryu Karate Do.
Arrivée au stadium « GREEN ARENA KOBE » à 8 heures, cérémonie à 9 heures.
C’est encore plus impressionnant que Toyooka car il y 1500 participants (200 étrangers et 1300 japonais de tout âge).

 

Karate club de Saint Maur - Championnat du Monde Shukokai
Karate club de Saint Maur - Championnat du Monde Shukokai

 


Des petites crevettes hautes comme trois pommes en kimono, c’est adorable. En démonstration, ils nous exécutent des khions, pinan nidan, pinan godan…très impressionnant le kime (et la motivation) à cet âge.
Les épreuves débutent à 10 heures, il y a 12 aires de tapis mais tout est bien calculé, tout s’enchaîne parfaitement bien avec 5 juges de chaises, 5 personnes aux tables pour tenir les scores et le chrono, un arbitrator, et 6 personnes plus 1 interprète chargés d’orienter les compétiteurs, par tapis. Je vous laisse faire le calcul.
A 17 heures, tout est terminé, rangé, balayé, c’est la discipline japonaise.
La France remporte 2 podiums.

 

Karate club de Saint Maur - Championnat du Monde Shukokai

 



Nous finissons le séjour par une réception donnée en notre honneur, par l’organisation du championnat du TANI - HA Karaté Do Shukokai et rencontrons à cette occasion la veuve de maître Tani ainsi que son fils, Maître Tani Hiroshi accompagné d’autres membres de la famille TANI.
Les délégations se séparent et chacun retourne dans son pays le lendemain la tête remplie de souvenirs inoubliables.

Ce fût un formidable voyage avec la découverte d’un pays magnifique alliant modernisme et tradition.
Modernisme avec les jouets high-tech, les mangas, les hôtels-capsule, les forêts de néon et les buildings. Ceux-ci côtoient  la tradition avec la cérémonie du thé, les temples shintoïstes et leur torii, les gens se promenant en kimono traditionnel dans les rues des grandes villes et ses jardins de paradis.
Même s’ils ne parlent pas beaucoup anglais, les japonais n’ont pas hésité à nous aider lorsque nous étions perdus dans la rue ou dans le métro.
Nous avons aussi rencontré des gens formidables avec qui  nous avons partagé la même passion : celle du karaté de Maître TANI, le TANI-HA SHITO RYU SHUKOKAI.

Nous remercions vivement Kofukan  international, et Kofukan France pour cette magnifique expérience.

 

Karate club de Saint Maur - Championnat du Monde Shukokai


Le rendez-vous est pris en avril 2010 en Suède pour le Championship Kofukan International et dans 10 ans pour un retour au Japon, pour fêter les 70 ans du TANI-HA- Karaté Do.

Une supportrice du Karaté Club de Saint Maur.