1  18   

15/09/2010
Billet de l'entraineur
supermot
ARCHIVES DE LA SAISON 2017 2018
14/09/2010
General
supermot
ARCHIVES DE LA SAISON 2016 - 2017
13/09/2010
Billet de l'entraineur
supermot
ARCHIVES SAISON 2014-2015




Agence Web p9b - Creation site internet Mise à jour site internet p9b - Limeil Brévannes


Karate Shukokai Saint Maur Des Fossés

Karate Shukokai Saint Maur des Fosses - Kobudo - Karate Val de Marne  Karaté Saint Maur - Club affilié à la FFKaraté n° 0950645 - KOFUKAN FRANCE - Accueil - Kobudo Katas



02/03/2009

Stage enfants - Février 2009


Du 16 au 19 février s'est déroulé le stage d'hiver au Dojo...
Billet de l'entraineur
supermot

De nombreux enfants ont répondu présents pour ce stage d'hiver. Au programme, les stagiaires ont perfectionné le travail des hanches avec la "double rotation". C'est une double torsion des hanches destinée à armer le poing et à le lancer en avant.

Le "blocage des articulations" afin de permettre une bonne transmission de l'énergie.

"l'effet de coup de fouet", effet dû à une torsion du poignet à la fin du Tsuki. Il constitue l'ultime point de la chaîne  des blocages des articulations et s'effectue au niveau du poignet.

Techniques propres à notre Ecole Shukokai mise au point par le Maître Tani.

Les enfants ont étudié le Jyu ippon Kumité, travail de distance et précision du geste. Tori effectue un travail de recherche de la distance afin de placer efficacement sa technique.  

 

Karate club de Saint maur - Stage enfant février 2009

 

L'étude des katas a porté sur l'apprentissage, la compréhension et la réalisation des katas, Gekisai Ichi, Gékisai Ni (appartenant au groupe HIGAONA) et Bassai Dai (kata appartenant au groupe ITOSU).

 

Karate club de Saint maur - Stage enfant février 2009

 

Le stage s'est terminé par le passage de grade tant attendu par les enfants, qui ont tous réussi leur examen...Bravo à tous.

 

Karate club de Saint maur - Stage enfant février 2009
 
Hus

 


"Celui qui plante la vertu, ne doit pas oublier de l'arroser souvent" (Confucius)


M. LONG